Un record : 51 km ! la fatigue…pas plus que ça !
Initialement l’étape était à Chabrolles à 35,5 km de Nevers. J’y suis arrivé rapidement. Parti vers 10 h du camping de Nevers, j’étais à Chabrolles à 13h15. Le camping n’ouvrait qu’à 14 heures. j’ai attendu 14H. Le camping était vide, juste une tente. Il y a un superbe local à vélo mais il était fermé pour cause sanitaire ! Je ne savais pas que les vélos pouvaient attraper et se transmette un virus.
Le local commun aux campeurs était aussi fermé.
Pour avoir l’électricité je n’avais droit qu’à une seule prise extérieure.

Et incapable de me connecter au réseau WIFI, il y en avait deux, je me suis connecté à l’un d’eux, il n’y avait pas Internet. L’autre il devait y avoir un problème dans le code. Je suis donc allé au bureau qui est ouvert de 14 à 18h, il était 14H30, c’était fermé !

J’ai remis les sacoches en place, j’ai rempli les réserves d’eau et je suis parti.

Une voie spéciale pour les vélos mais un soleil de plomb. Je suis arrivé à la Charité sur Loire il était 15h45.

Voyons le parcours, j’ai suivi le canal latéral à la Loire. Je suis arrivé au Bec d’Allier et juste avant je suis passé au dessus de l’Allier sur le pont canal. Les cycliste doivent aller à pied. La voie, trottoir ?, est très étroite mais on en prend pleins les mirettes.
Ce canal je l’ai suivi pratiquement jusqu’à La Charité sur Loire où j’ai retrouvé la Loire.

Des cyclistes m’ont indiqué le terrain de camping, j’y suis arrivé sans soucis.
J’y retrouve une famille cycliste, un vélo tire une remorque et c’est le chat qui est dedans et qui n’a pas l’air apeuré.
Il y a aussi un cayatiste qui était à Nevers hier.

canal latérale juste après Nevers
Pont canal au dessus de l’Allier