Belle journée en perspective, Je ne sais si j’irai à Orléans, je verrai bien. Le ciel est légèrement couvert, il ne fait pas trop chaud et vers 9h je pars après avoir pris un petit déjeuner au snack.
La voie est juste à la sortie du camping, pas de soucis je la prends et je roule tranquillement pour faire chauffer la bête. On se retrouve rapidement le long de la Loire et je me trompe aussi rapidement, je fais donc de la route. Alors GPS et retour sur la voie verte. Un itinéraire sympa, souvent près de la Loire. J’arrive à Chateauneuf sur Loire, pause café. La famille qui était près de moi au camping et partie avant moi arrive à Chateauneuf après moi…Ils passent le pont avec très grande prudence. les passages de pont sont toujours très délicats. Enfin ici il y a une voie réservée vélo. 10 km plus loin j’arrive à Jargeau, je compte bien m’y restaurer. Non la brasserie ne fait que des sandwiches jambon gruyère et le restaurant est plus gastronomiques. Point d’épicerie alors je file. A la sortie un bar restaurant, je m’y arrête. le restaurant est fermé depuis plusieurs années…. Il n’y a personne aux tables, ils sont tous, une dizaine, au bar. Ils me proposent même de boire avec eux…quand je leur dit que je ne bois pas d’alcol lorsque je suis en vélo, ils me répondent que cela ne peut pas faire de mal. Je les salue et j’enfourche Tornado.

6 km plus loin, un village, Sandillon, et un……SUPER U ! Je vais acheter de quoi manger un peu, il me reste à faire une bonne quinzaine de km. Cela m’est confirmé par des Orléannais qui font la route inverse. Je leur parle du camping, ils me répondent que celui d4olivet est nettement mieux.

Pourquoi je m’entête à vouloir aller au camping d’Orléans ? J’y ai rdv avec un kayatiste allemand de leipzig et c’est sa dernière étape.

Je traverse Orléans le long de la Loire et j’arrive en fin au super camping municipal qui est fermé pour l’année. Donc seul solution, OLIVET. Je pense que mon kayatiste s’est arrêté à la base de loisirs, mais je ne l’ai pas revu et je ne connais même pas son prénom.

Le terrain de camping d’Olivet est vraiment chouette, je suis très bien accueilli et j’y retrouve la famille. Moi je suis sur les rotules je monte la tente m’installe., commande une pizza et à 21h je suis au lit !